Jeûne ou jeûne intermittent

Le jeûne est la méthode de guérison la plus ancienne et la plus répandue dans le monde.

Autrefois, l’accès à la nourriture était beaucoup plus imprévisible que de nos jours. Les maladies, les sécheresses, les invasions d’insectes ou les conflits pouvaient restreindre la nourriture jusqu’à la famine. Les saisons pouvaient également contribuer à la raréfaction des légumes et fruits, notamment en hiver et au printemps, provoquant des famines parfois longues de plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Puis, le développement de l’agriculture a espacé et fait disparaître ces périodes de famines.

La Grèce antique reconnaissait pourtant des bienfaits profonds et intrinsèques au jeûne périodique : lorsque quelqu’un tombait malade et n’était pas guéri par les méthodes traditionnelles alors en usage, les prêtres du Temple du dieu guérisseur Asclépios (Esculade pour les romains) exilaient le malade sans nourriture avec de l’eau pendant une trentaine de jours. Quand on allait le chercher, il était réalimenté doucement et sa santé revenait. Le jeûne pour raison médicale ou spirituelle est connu depuis l’Antiquité et il s’est particulièrement développé au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est, avec l’Islam, et en Occident avec la diffusion du Christianisme.

Mon expérience

J’ai pratiqué de nombreux jeûnes complets, de 7 à 12 jours. J’ai également expérimenté le jeûne intermittent sur de longues périodes. Un grand nombre d’inconforts physiologiques disparaissent durant un jeûne, le corps pouvant se réparer lorsqu’il cesse d’être alimenté.

Accompagnée et formée lors de jeûnes complets, je propose aujourd’hui l’accompagnement au jeûne complet ou intermittent, selon les choix des personnes.

Le jeûne complet, qui suppose une descente et une reprise alimentaire très progressive, est plus contraignant et demande plus de temps et de disponibilité. Le jeûne intermittent, plus léger à mettre en place, peut s’inclure dans notre rythme de vie plus facilement.

J’ai choisi de pratiquer et proposer l’accompagnement au jeûne et jeûne intermittent, doux pour le corps, soutenu par le Jin Shin Jyutsu, et nourri par l’activité physique telle que la marche aquatique, la randonnée, la méditation, le réveil de la conscience corporelle …

J’ai pratiqué de nombreux jeûnes complets, de 7 à 12 jours. J’ai également expérimenté le jeûne intermittent sur de longues périodes. Un grand nombre d’inconforts physiologiques disparaissent durant un jeûne, le corps pouvant se réparer lorsqu’il cesse d’être alimenté.

Accompagnée et formée lors de jeûnes complets, je propose aujourd’hui l’accompagnement au jeûne complet ou intermittent, selon les choix des personnes.

Le jeûne complet, qui suppose une descente et une reprise alimentaire très progressive, est plus contraignant et demande plus de temps et de disponibilité. Le jeûne intermittent, plus léger à mettre en place, peut s’inclure dans notre rythme de vie plus facilement.

J’ai choisi de pratiquer et proposer l’accompagnement au jeûne et jeûne intermittent, doux pour le corps, soutenu par le Jin Shin Jyutsu, et nourri par l’activité physique telle que la marche aquatique, la randonnée, la méditation, le réveil de la conscience corporelle 

Comment agit-il et que peut-il aider ?

Le jeûne intermittent est efficace et facile à mettre en œuvre car il est proche de notre chronobiologie.

De nombreuses manières de pratiquer ce rythme alimentaire sont proposées mais un consensus émerge autour du 16/8 : 16 heures de jeûne et 8h pour se restaurer. Le jeûne intermittent offre de nombreux avantages qui participent à l’équilibre global de l’être.

Tout d’abord, il permet de s’affranchir d’une descente alimentaire progressive, plus contraignante. Ensuite, il permet la perte de poids sans mettre le corps en alerte (ce qui déclencherait un stockage) car il puise dans les réserves progressivement. Il offre donc la possibilité de maigrir de façon douce en respectant notre biorythme et en évitant l’effet yoyo parfois reproché au jeûne complet.

De plus, la restriction calorique offre un meilleur renouvellement des cellules. Le métabolisme s’accélère puisque le corps doit trouver une nouvelle énergie que celle d’une alimentation régulière pour continuer à fonctionner correctement : il s’agit de l’homéostasie ou capacité de l’organisme à retrouver l’équilibre par ses propres moyens.

Il favorise également la diminution du cholestérol et de la glycémie.

Le jeûne intermittent a aussi un impact positif sur le foie et le pancréas, qui peuvent se régénérer pendant les temps de pause alimentaire.

Autre avantage non-négligeable : l’autolyse ou régénération des cellules par l’organisme lui-même. Le fait de cesser de manger et donc de digérer, en jeûnant par intermittence, va offrir à notre corps un temps de réparation, de détoxination profonde.

Plusieurs publications indiquent des effets significatifs sur la diminution du taux de CRP, qui est un des marqueurs de l’inflammation dans le corps : jeûner de manière intermittente permettrait donc également de favoriser la disparition de nombreuses maladies inflammatoires.

Le jeûne intermittent permet donc un décrassage complet de l’organisme. Couplé à une alimentation et une hygiène de vie saines, il offre un grand nettoyage de manière douce et régulière.

Le Dr Jason Fung, dans son livre “le guide complet du jeûne“, propose différentes approches du jeûne, intermittent ou prolongé.

Le jeûne intermittent est efficace et facile à mettre en œuvre car il est proche de notre chronobiologie.

De nombreuses manières de pratiquer ce rythme alimentaire sont proposées mais un consensus émerge autour du 16/8 : 16 heures de jeûne et 8h pour se restaurer. Le jeûne intermittent offre de nombreux avantages qui participent à l’équilibre global de l’être.

Tout d’abord, il permet de s’affranchir d’une descente alimentaire progressive, plus contraignante. Ensuite, il permet la perte de poids sans mettre le corps en alerte (ce qui déclencherait un stockage) car il puise dans les réserves progressivement. Il offre donc la possibilité de maigrir de façon douce en respectant notre biorythme et en évitant l’effet yoyo parfois reproché au jeûne complet.

De plus, la restriction calorique offre un meilleur renouvellement des cellules. Le métabolisme s’accélère puisque le corps doit trouver une nouvelle énergie que celle d’une alimentation régulière pour continuer à fonctionner correctement : il s’agit de l’homéostasie ou capacité de l’organisme à retrouver l’équilibre par ses propres moyens.

Il favorise également la diminution du cholestérol et de la glycémie.

Le jeûne intermittent a aussi un impact positif sur le foie et le pancréas, qui peuvent se régénérer pendant les temps de pause alimentaire.

Autre avantage non-négligeable : l’autolyse ou régénération des cellules par l’organisme lui-même. Le fait de cesser de manger et donc de digérer, en jeûnant par intermittence, va offrir à notre corps un temps de réparation, de détoxination profonde.

Plusieurs publications indiquent des effets significatifs sur la diminution du taux de CRP, qui est un des marqueurs de l’inflammation dans le corps : jeûner de manière intermittente permettrait donc également de favoriser la disparition de nombreuses maladies inflammatoires.

Le jeûne intermittent permet donc un décrassage complet de l’organisme. Couplé à une alimentation et une hygiène de vie saines, il offre un grand nettoyage de manière douce et régulière.

Le Dr Jason Fung, dans son livre “le guide complet du jeûne“, propose différentes approches du jeûne, intermittent ou prolongé.

Pour qui ?

Le jeûne fait partie de la culture humaine depuis au moins 2000 ans. Hommes et femmes ont jeûné durant des temps différents selon leur conditions de vie et leur époque.

Le jeûne intermittent est une réponse à une recherche d’équilibre, à certains désordres du corps, qui est respectueuse et non-violente.

Il s’agit de revenir à l’écoute de Soi, de son corps, et d’adapter son choix de jeûne : nulle règle mais des émotions, des sensations, des ressentis.

Entendre les maux, mots du corps, afin de rétablir par ses SENS, son sens de l’équilibre intérieur, intime.

Respecter le rythme, son rythme.

ll s’agit de SENTIR, en soi, ce qui nourrit et met en joie !

Le jeûne fait partie de la culture humaine depuis au moins 2000 ans. Hommes et femmes ont jeûné durant des temps différents selon leur conditions de vie et leur époque.

Le jeûne intermittent est une réponse à une recherche d’équilibre, à certains désordres du corps, qui est respectueuse et non-violente.

Il s’agit de revenir à l’écoute de Soi, de son corps, et d’adapter son choix de jeûne : nulle règle mais des émotions, des sensations, des ressentis.

Entendre les maux, mots du corps, afin de rétablir par ses SENS, son sens de l’équilibre intérieur, intime.

Respecter le rythme, son rythme.

ll s’agit de SENTIR, en soi, ce qui nourrit et met en joie !

Détox et régénération !

Vue de la mer bretonne à côté de Ti Kansha
Les jeûnes ont lieu en Bretagne, terre riche et vivifiante !
 
Je vous propose une semaine de régénération dans un cadre calme et accueillant.
Les journées commencent par une pratique guidée collective : réveillons les corps en douceur !
Puis, nous partons marcher : balade sur les sentiers côtiers, méditation en forêt, marche aquatique en bord de plage… différentes possibilités s’offrent à nous !
Au retour : sieste, lecture, rêverie dans un hamac …
Ensuite, quelques enseignements d’Aide à Soi-Même en Jin Shin Jyutsu, échanges sur l’alimentation, et préparation des jus de légumes pour les jeûnes intermittents.
 
Une semaine joyeuse et conviviale vous attend, nourrie d’embruns et de sourires !
Une semaine de régénération pour votre être entier !

Témoignages

"Je connais Anne-Claire depuis un bon moment et je savais, avant de m’inscrire à ce jeûne, qu’il serait bien encadré. J’avais un peu la crainte d’avoir faim et d’avoir des réactions de malaises. La faim ? à aucun moment. Quelle découverte, quelle sensation de sécurité intérieure … Malaise ? réaction détox ? Aucun(e). Anne-Claire nous guidé dans notre descente alimentaire avant le jeûne afin d’éviter tout désagrément et de profiter au mieux de cette période de jeûne. Assocoer le Jin Shin Jyutsu au jeûne est une aide précieuse. Vous hésitez pour le jeûne ? Plongez !"

M.

Tout commence en soi
2021-02-05T08:49:04+01:00

M.

"Je connais Anne-Claire depuis un bon moment et je savais, avant de m’inscrire à ce jeûne, qu’il serait bien encadré. J’avais un peu la crainte d’avoir faim et d’avoir des réactions de malaises. La faim ? à aucun moment. Quelle découverte, quelle sensation de sécurité intérieure … Malaise ? réaction détox ? Aucun(e). Anne-Claire nous guidé dans notre descente alimentaire avant le jeûne afin d’éviter tout désagrément et de profiter au mieux de cette période de jeûne. Assocoer le Jin Shin Jyutsu au jeûne est une aide précieuse. Vous hésitez pour le jeûne ? Plongez !"

"Semaine étonnante, très plaisante et pourtant semaine de jeûne. Quelques préjugés sont tombés, entre autre l’inquiétude de garder sa vitalité si l’on ne mange pas. Il faut dire que nous faisons tout en douceur, guidés par Anne-Claire. Programme adapté au groupe, petit groupe, ce qui est un plus, Jin Shin Jyutsu, méditation auprès des chevaux et balades, sans oublier la mer. Nombreux apprentissages en douceur.Quant au groupe, une bonne symbiose de tous, expression de chacun. À refaire absolument !"

V.

Tout commence en soi
2021-02-05T08:50:10+01:00

V.

"Semaine étonnante, très plaisante et pourtant semaine de jeûne. Quelques préjugés sont tombés, entre autre l’inquiétude de garder sa vitalité si l’on ne mange pas. Il faut dire que nous faisons tout en douceur, guidés par Anne-Claire. Programme adapté au groupe, petit groupe, ce qui est un plus, Jin Shin Jyutsu, méditation auprès des chevaux et balades, sans oublier la mer. Nombreux apprentissages en douceur.Quant au groupe, une bonne symbiose de tous, expression de chacun. À refaire absolument !"

"Une semaine très riche, sauf en calories, belle rencontre, belle découverte du Jin Shin Jyutsu. Et plein de vie et d’envies à venir. Merci à toi Anne-Claire."

B.

Tout commence en soi
2021-02-05T08:58:46+01:00

B.

"Une semaine très riche, sauf en calories, belle rencontre, belle découverte du Jin Shin Jyutsu. Et plein de vie et d’envies à venir. Merci à toi Anne-Claire."

"Le jour où j’ai rencontré Anne-Claire et qu’elle m’a parlé de la semaine de jeûne, je n’ai pas hésité une seconde. J'avais une capsulite (algodystrophie de l’épaule) et en choisissant de faire ce jeûne (grande expérience pour moi), j’espérais une amélioration de mes douleurs. Je n’ai pas regretté ! et en prime, j’ai perdu 6 kg, génial ! Nous avons passés de supers moments grâce aux longues marches en forêt, campagne et bord de mer. La bonne humeur d’Anne-Claire nous a fait bien rigoler ! La reprise alimentaire ? un grand moment ! J’ai appris à m’alimenter différemment et je suivrai les conseils avisés d’Anne-Claire; ça m’a vraiment fait du bien cette semaine ensoleillée !"

C.

Tout commence en soi
2021-02-05T09:02:18+01:00

C.

"Le jour où j’ai rencontré Anne-Claire et qu’elle m’a parlé de la semaine de jeûne, je n’ai pas hésité une seconde. J'avais une capsulite (algodystrophie de l’épaule) et en choisissant de faire ce jeûne (grande expérience pour moi), j’espérais une amélioration de mes douleurs. Je n’ai pas regretté ! et en prime, j’ai perdu 6 kg, génial ! Nous avons passés de supers moments grâce aux longues marches en forêt, campagne et bord de mer. La bonne humeur d’Anne-Claire nous a fait bien rigoler ! La reprise alimentaire ? un grand moment ! J’ai appris à m’alimenter différemment et je suivrai les conseils avisés d’Anne-Claire; ça m’a vraiment fait du bien cette semaine ensoleillée !"
0
0
Tout commence en soi

Tarifs et modalités d' inscription

Les jeûnes sont proposés sur une période d’une semaine, du samedi 17h au samedi 10h, au tarif de 600€. Ils ont lieu en Bretagne, à Ti-Kansha, Kergarrec, 29380 Bannalec.
Pour réserver votre place, merci de remplir le formulaire d’inscription ci-dessous ou de me contacter directement : Anne-Claire Babonneau – 09 83 69 94 34 – 06 83 82 89 18
Votre place est réservée dès réception des 200 € d’arrhes: 
– par virement avec l’IBAN : FR76 1558 9569 3105 3139 2404 072 – BIC : CMBRFR2BXXX
– par chèque à l’ordre de Anne-Claire Babonneau et envoyer à l’adresse :  Ti-Kansha, Kergarrec, 29380 Bannalec.

Un protocole de descente alimentaire vous sera transmis par mail pour la préparation au jeûne complet.

Les jeûnes offrent l’espace d’une reconnexion à votre « senti », afin d’accéder aux messages de votre corps, ainsi qu’une pause alimentaire appréciée par notre système digestif.

Formulaire d'inscription